Navigation article

Psy

« Célébration », un roman poignant sur la vie en hôpital psychiatrique

Un roman implacable de Jérôme Bertin sur la vie dans un hôpital psychiatrique, servi par une écriture tranchante comme une lame de rasoir.

« Les fous voient tout. Et c’est bien ce qui leur est insupportable. Se faire une juste idée de la vie mène à l’asile. Sachez-le et laissez la télé allumée ? A décrire c’est du Bosch. Les cachets nous abîment, ils nous enlaidissent, nous font baver, nous rendent bouffis quelques fois. »

Le dernier roman de Jérôme Bertin se passe dans un hôpital psychiatrique, après que le héros s'est coupé les veines un dimanche. S'ensuit la « célébration » de la vie ininterrompue, désormais sous l'assistance d'une camisole chimique. Ne nous y trompons pas, Célébration n'est pas le énième témoignage sur la vie à l'intérieur d'un « asile de fous ». Même s'il est aussi un témoignage, il est d'abord et avant tout un magnifique roman à l'écriture analytique implacable s'exprimant dans un langage ciselé, coupé à la hache, hâtif, aiguisé comme un rasoir, petit instrument qui embellit autant qu'il peut détruire.

Jérôme Bertin avait déjà abordé cette thématique dans le Patient. Il y racontait  le quotidien de cet hôpital d'un quartier populaire de Lille, les gens qui y vivent (patients, mais également psychiatres, infirmiers, personnel administratif...), les rencontres, les menus événements et autres incidents ponctuant un temps qui s'étire dans l'ennui et la déprime.

Jérôme Bertin fait partie de ceux pour qui l'écriture est un véritable engagement de vie, la seule et dernière résistance possible face à un monde sans espoir et à une civilisation qui court, inéluctablement, à sa perte. Ecrire pour donner du sens à l'insensé.

 Célébration, de Jérôme Bertin, Editions Vanloo, 12 €.

 

 

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Bien-être

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction