Navigation article

Cancers de l'enfant : les oubliés de la recherche
Cancer

Cancers de l'enfant : les oubliés de la recherche

A l'occasion de la Journée internationale du cancer de l'enfant, l'association « Eva pour la vie » a déposé auprès du gouvernement et des députés une pétition destinée à améliorer le financement de la recherche dans le domaine des cancers pédiatriques.

Chaque année en France, un cancer est diagnostiqué chez 1700 enfants et adolescents, un chiffre en constante augmentation. « Le cancer est la 1ère cause de décès des enfants par maladie. Alors qu'on pourrait penser que ceux-ci sont prioritaires en termes de recherche et de traitement, c'est tout le contraire en France. Seuls 2% des fonds anti-cancer sont alloués aux enfants, qui sont donc les grands oubliés de la recherche», s'insurgent Stéphane et Corinne Védrenne, les parents de la petite Eva, décédée à l'âge de 8 ans d'un cancer du tronc cérébral.

Actuellement, dans le traitement du cancer, on utilise souvent les mêmes médicaments pour les adultes et les enfants. Pas facile alors de calculer la juste dose en fonction du poids de l'enfant. Pour pallier cette difficulté, le Parlement européen a voté en 2007 un règlement incitant les laboratoires à investir dans les médicaments pédiatriques. Mais tout reste à faire.

Dans leur pétition, l'association demande entre autres au gouvernement l'étude d'un projet de loi « obligeant les laboratoires à financer une recherche indépendante liée aux cancers pédiatriques par le biais d’une taxe mineure prélevée sur la vente des médicaments, et d'une loi comparable au "Creating Hope Act", signé par Barack Obama en juillet 2012, qui "contraint" l'industrie pharmaceutique à développer des médicaments contre les cancers des enfants ».

Vos réactions

Dans la même rubrique

Environnement

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction