Navigation article

Vaccination

Cancer de l'utérus : un nouveau vaccin

Un nouveau vaccin est disponible contre 9 types de papillomavirus humain, remboursé à 65 % par l'assurance maladie.

Le Gardasil 9 est désormais disponible en France. Ce vaccin protège contre 9 types de papillomavirus humain. Il augmentera la protection des jeunes filles vaccinées. Il a été approuvé par la Haute autorité de santé (Has) qui a reconnu son efficacité importante et sa bonne tolérance.

Gardasil 9, une arme supplémentaire

Le vaccin nonavalent protége contre 9 types de Hpv (6,11,16,18,31,33,45,52,58), dont 5 cancers graves qui n'étaient pas couverts par la précédente version du vaccin Gardasil. Ces Papillomavirus humains peuvent provoquer des cancers du col de l'utérus, de la vulve, du vagin de l'anus.

Ils sont très fréquentes et se transmettent lors des contacts sexuels. Environ 8 femmes sur 10 sont exposées à ces virus au cours de leur vie. Dans 60% des cas, l’infection a lieu au début de la vie sexuelle.

Aujourd'hui, ce vaccin est disponible en France pour les jeunes filles de 11 à 14 ans et dans le cadre de rattrapage vaccinal, pour les jeunes femmes entre 15 et 19 ans révolus, non vaccinées antérieurement contre les infections à Hpv. La vaccination est d'autant plus efficace que les jeunes filles n'ont pas encore eu de rapports sexuels et donc n'ont pas été exposées au risque d'infection par le Hpv.

Celles qui ont commené à recevoir une dose du vaccin Gardasil quadrivalent doivent terminer le schéma vaccinal avec le même produit.

A noter : la vaccination ne se substitue pas au dépistage des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l'utérus par le frottis cervico-utérin, y compris chez les femmes vaccinées. Un dépistage organisé sera mis en œuvre.

Le vaccin est recommandé également pour les hommes ayant des rapports avec les hommes jusqu’à l’âge de 26 ans et chez les personnes immunodéprimées.

Méfiance de la vaccination

En France, on observe un recul de la vaccination, celle contre le Hpv ne fait pas exception. Le taux de couverture vaccinale est l'un d'un des plus bas en Europe : moins de 20 % de la population cible est vaccinée alors que le Plan Cancer 2014-2019 fixe un objectif de 60 %. Pourtant, dans les pays où où un nombre important de jeunes filles sont vaccinées comme l’Australie ou l’Angleterre, le nombre de nouveaux cas de lésions précancéreuses du col de l’utérus ainsi que de verrues génitales a nettement diminué.

 

Gardasil 9 est disponible en officine au prix de 135,68 € l'injection, remboursable par l'Assurance maladie au taux de 65%.

 

 

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction