Navigation article

Progrès médical

Cancer, Alzheimer : les Français souhaitent qu'on puisse les guérir d'ici à 2030

Cancer, Alzheimer et Avc, sont les trois maladiies que les Français aimeraient voir guérir d'ici à dix ans, selon un sondage révélé, vendredi 14 septembre, par les industries du médicament, réunies au sein de leur université d'été.

Cancer, maladie Alzheimer, accident vasculaire cérébral (Avc), des pathologies qui concernent de près les Français. Selon un sondage Ipsos présenté lors du colloque des industries du médicament intitulé « Comment serons-nous soignés en 2030 ? », les Français souhaitent que les nouveaux médicaments puissent guérir ces maladies dans les dix prochaines années. La personnalisation des traitements est perçue comme une source potentielle de progrès pour une partie des sondés. L’immunothérapie (déjà utilisée en cancérologie) et la thérapie génique arrivent en bonne position des espoirs des personnes interrogées ainsi que la régénération des cellules. En bonne place également, les organes artificiels et la médecine préventive.

La chirurgie assistée par des robots, le recours à l'intellience artificielle (IA) et les applications de santé numérique sont également considérés comme des progès significatifs utiles aux patients.

La médecine deviendra de plus en plus personnalisée et capable d’adapter les traitements au vu non seulement du génotype de la tumeur, mais aussi du profil des génétique du patients. Actuellement, plus de 6 000 médicaments sont à l'étude, d'après les experts du colloque. Les espoirs s'orientent du côté des biothérapies, ces médicaments biologiques (et non pas issus de la synthèse chimique comme les médicaments actuels) qui ont une action plus spécifique et plus précise, ce qui accroît leur efficacité et limite les effets indésirables. 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction