- Par Anne-Marie Thomazeau

19 organisations s'engagent pour l'écologie et le social

19 organisations, dont la Mutualité Française, ont décidé de s’unir pour porter ensemble la convergence de l’écologie et du social. Pour la première fois, elles s’engagent à faire front commun en défendant collectivement 66 propositions qui permettent à chacun le pouvoir de vivre. Ces 19 organisations porteront ce pacte écologique et social dans toutes les instances de dialogue, à commencer par les quatre grandes conférences nationales du Grand débat qui se tiendront à Paris du 11 au 13 mars et à la Marche pour le climat le 16 mars. Et ce n’est qu’un début…

Ensemble, elles ont défini un objectif commun : ne plus dissocier les questions sociales et environnementales pour donner à chacun le pouvoir de vivre : «Il n’y a pas d’un côté la question de la fin du monde et de l’autre celle de la fin de mois, les deux enjeux sont les deux faces d’une même pièce, s’alimentant et se combinant. Sortir des énergies fossiles, rénover les passoires énergétiques ou rendre accessible une alimentation bio et locale c’est à la fois améliorer le quotidien, préserver la santé et s’attaquer aux défis environnementaux».

Selon elles,  vouloir traiter l’écologie sans traiter le social c’est aller droit dans le mur. «L’opposition d’une partie de la population à la hausse de la taxe carbone telle qu’elle avait été proposée par le gouvernement actuel en est le parfait exemple».

Les organisations vont porter collectivement les 66 propositions du pacte écologique et social. Celles ci permettent à la fois de lutter contre le dérèglement climatique, d’enrayer l’érosion de la biodiversité, d’améliorer le quotidien des citoyens, d’améliorer les pratiques démocratiques et la participation citoyenne, de remettre l’exigence de solidarité et d’égalité au coeur de l’économie, et de construire une société plus juste et solidaire, qui ne laisse personne de côté. Ces propositions sont le fruit des débats et des travaux collectifs menés en leur sein, au plus de près de leurs sympathisants, adhérents, militants. Elles sont la voix de plusieurs millions de personnes.

Le pacte vise ainsi à guider toutes les politiques publiques pour que dans chaque nouvelle loi, dans chaque nouveau décret, et à toutes les échelles, les questions sociales et écologiques soient non seulement prises en compte mais qu’elles deviennent le coeur de chaque décision politique. Elles appellent le gouvernement, les élus, les employeurs, et plus généralement tous les décideurs, à mettre en oeuvre ce pacte à leur niveau. Elles appellent également les citoyens et les autres organisations de la société civile à se mobiliser pour en soutenir les propositions.

 

Vos réactions

Vous aimeriez aussi

- Par Anne-Marie Thomazeau

Protection sociale : les Français comptent sur l’Union européenne 

Ils sont ainsi 80 % à souhaiter l’harmonisation des systèmes sociaux des différents pays européens.

- Par Anne-Marie Thomazeau

Donald Trump s’en prend à la santé et à l’Ivg

A peine investi président des Etats-Unis, Donald Trump défait l'Obamacare et veut supprimer l'Ivg.

- Par Anne-Marie Thomazeau

Les recettes de la journée de solidarité 2016

Entre 2004 et 2016, la journée de solidarité, initialement fixée au lundi de Pentecôte, a rapporté 28 milliards d'euros pour financer la dépendance.