Au Royaume-Uni, l’anorexie dès 5 ans

Les médecins assurent que le phénomène n’est pas nouveau, mais reconnaissent qu’il s’aggrave. Une enquête des autorités sanitaires britanniques vient de révéler qu’une centaine d’enfants âgés de 5 à 7 ans ont été hospitalisés ces trois dernières années pour anorexie sévère. Au total, 2 000 Britanniques de 5 à 15 ans ont été pris en charge dans 35 hôpitaux publics, dont près de 600 avaient moins de 13 ans. Des chiffres sûrement sous-estimés, certains établissements ayant refusé de communiquer leurs données.

D’après les experts britanniques, la multiplication des cas d’anorexie précoce proviendrait en partie, comme pour les adolescents et jeunes adultes, de la pression sociale et des images de corps très minces, voire maigres, érigées en modèle dans les médias.

Le Canada et l’Australie avaient également fait état d’un nombre croissant d’anorexies prépubères ces dernières années.

Dans le même temps, la Grande-Bretagne a le taux d’obésité le plus élevé d’Europe, avec 24,5 % de la population adulte concernée.