Au commencement était le rêve…

Max Havelaar
1993. En Bretagne, apparaît dans quelques magasins de proximité le café Max Havelaar, issu du commerce équitable. Grâce à la mobilisation de centaines de bénévoles, Max Havelaar devient bientôt un label garantissant 8 produits, y compris pour d’autres marques du commerce éthique.
Aujourd’hui, il y a en France plus de 3 000 produits labélisés Max Havelaar, qui, en 2009, ont généré 287 millions d’euros de chiffre d’affaires (15 % de plus qu’en 2008).
Site Internet : www.maxhavelaarfrance.org
Les Jardins de cocagne
1991. Jean-Guy Henckel imagine le concept des Jardins de cocagne et crée le premier jardin à Chalezeule, près de Besançon. Les fruits et légumes sont cultivés par des Rmistes et vendus directement à la population.
Aujourd’hui, il existe une centaine de Jardins de cogagne en France. Constitués en réseau, ils emploient 3 500 personnes et comptent 17 000 abonnés qui, chaque semaine, viennent chercher leurs paniers.
Site Internet : www.reseaucocagne.asso.fr
L’Adie
Dans les années 1980, l’économiste Marie Nowak rencontre Muhammad Yunus, fondateur de la Grameen Bank, qui propose des microcrédits aux déshérités, et décide de transposer l’expérience en France. En 1989, elle crée l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) et accorde ses premiers prêts à des chômeurs créateurs d’entreprises.
Aujourd’hui, l’Adie, c’est 19 directions régionales, 130 centres, 460 salariés et 1 500 bénévoles.
Site Internet : www.adie.org