Au Chu de Toulouse, pique-nique de la colère pour défendre l’hôpital public

Manifestation originale le 17 février au Chu de Toulouse où les salariés sont invités à un « Pique-nique de la colère » sur les sites de Rnagueil, Larrey, Purpan Haut, Purpan Plaine, Cugnaux, Chapitre et Hel Dieu/Lagrave.

Le syndicat Cgt entend avec cet appel protester contre « les conditions de travail inacceptables dans tous les services », pour les soins, à la technique et dans le secteur administratif.

Les salariés se battent en effet depuis des mois contre le manque d’effectifs, les restructurations « multiples et mal préparées », le non remplacement des absences. Des situations parfois aggravées encore par un « management agressif ».

Dans certains secteurs du Chu, des améliorations ont été obtenues – hôpital des enfants, Logipharma, Sau, assistantes sociales… – rappelle le syndicat qui souligne que « la pression budgéraire omniprésente implosée par l’Agence régionale de santé dans le cadre de la loi Hôpital Patient santé territoire est la véritable cause de tous [les] maux ».