Navigation article

Cardio-vasculaire

Améliorer le dépistage de l'hypertension artérielle chez les femmes

La Fédération française de cardiologie et la Société française d’hypertension artérielle souhaitent améliorer la prise en charge de l'hypertension artérielle chez les femmes.

A l'occasion des 38e Journées de l’hypertension artérielle (Hta) à Paris, qui ont eu lieu en décembre dernier, la Société française d’hypertension artérielle et la Fédération française de cardiologie souhaitent améliorer la prise en charge de l'hypertension artérielle chez les femmes.

L’hypertension artérielle correspond à une pression du sang en permanence trop élevée dans les artères : plus la pression artérielle est forte, plus le risque est élevé d’endommager le cœur et les vaisseaux sanguins au niveau des organes essentiels comme le cerveau et les reins. Elle est vecteur de maladies cardiovasculaires comme l'infarctus du myocarde ou l'accident vasculaire cérébrale (Avc).

Un meilleur suivi

Les cardiologues recommandent de dépister systématiquement l’Hta chez la femme, à chaque consultation et au moment de la prescription d’une contraception ou d’un traitement de ménopause. Chez la femme hypertendue il est recommandé de rechercher les antécédents d’Hta de la grossesse ou de diabète gestationnel.

Enfin, il convient au moment de la ménopause de rechercher les symptômes suspects de maladie coronaire (douleurs thoraciques, nausées...), le type de maladie cardiaque le plus fréquent, devant conduire à un dépistage par un cardiologue. Et continuer à surveiller après la ménopause car le risque chez la femme augmente et rejoint même rapidement celui de l’homme pour même le dépasser à partir de 70 ans.

Pour mieux contrôler et mieux dépister les maladies cardiovasculaires chez les femmes de plus de 45 ans, la Fédération française de cardiologie souhaite mettre en place une consultation qui leur serait dédiée.

Repérer les signes chez la femme

Les signes du risque cardiovasculaire sont différents chez la femme. Ceux qui doivent alerter sont les suivants : maux de tête, difficultés de concentration, vertiges, fatigue chronique, troubles visuels, bourdonnements d’oreille ou des douleurs dans la poitrine voire un essoufflement à l’effort.

 

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction