L’Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), qui a déjà été revalorisée au 1er avril, vient d’être portée à 800 euros par mois pour une personne seule et à 1 242 euros par mois pour un couple. Plus de 550 000 retraités sont concernés. La mesure s’appliquera aux allocations dues à compter du 1er octobre, versées début novembre.
La revalorisation exceptionnelle de l’Aspa sera prise en charge par le Fonds de solidarité vieillesse. Le coût annuel de cette mesure, estimé à 50 millions d’euros, est déjà intégré au projet de loi de financement de la sécurité sociale (Plfss) pour 2015, actuellement en discussion à l’Assemblée nationale.
L’Aspa remplace, depuis le 1er janvier 2006, le « minimum vieillesse ». Accordée sous condition de ressources, elle est destinée à assurer un minimum de revenus aux personnes âgées d’au moins 65 ans (ou ayant atteint l’âge légal de départ en retraite en cas d’inaptitude au travail ou de situations assimilées).