Navigation article

Enfants

L'alcoolisation fœtale, un syndrome méconnu

L’alcoolisation fœtale touche un nouveau-né par jour, d'après une enquête de Santé Publique France qui rappelle qu'il faut s'abstenir de consommer de l'alcool pendant la grossesse.

Le syndrome d’alcoolisation fœtale (Saf) touche un nouveau-né par jour, d'après Santé publique France (Spf) qui a fait une étude dans le cadre de la Journée mondiale qui se tiendra le 9 septembre. Une première en France.

Le Saf, première cause de handicap mental non génétique

Près d’un nouveau-né par jour (3207 entre 2006 et 2013) présenterait un trouble en rapport avec l’alcool durant la grossesse ; et 452 d’entre eux (soit une naissance par semaine) présenterait un Saf proprement dit. Ce sont les chiffres, sans doute en dessous de la moyenne, de l'étude de Santé publique France. Ce syndrome constitue la première cause de handicap mental non génétique et d’inadaptation sociale de l’enfant. C'est une maladie grave qui peut entraîner chez les enfants un retard de croissance, des difficultés d’apprentissage et de langage, des troubles du comportement et d’adaptation sociale. Ces enfants présentent également des anomalies structurelles du cerveau, des malformations physiques ou des troubles de la vision et de l'audition. Ces dégâts sont irréversibles.

Des inégalités régionales

Santé publique France, montre également que ce syndrome se retrouve de façon inégale selon les régions françaises.

Par exemple, il est plus fréquent à La Réunion (1,22‰), en Haute‑Normandie (1,02‰), en Champagne‑Ardenne (0,90‰), et dans le Nord‑Pas‑de‑Calais (0,90‰). Cette étude confirme les chiffres importants de la consommation d’alcool chez les femmes enceintes, déjà mis en évidence par le Baromètre santé 2017.

Pas d'alcool pendant la grossesse

Le mieux est de s'abstenir de boire de l'alcool pendant la grossesse, indique Santé publique France qui lance une campagne à l'occasion de la Journée mondiale du syndrome d’alcoolisation fœtale. L'alcool a des conséquences dramatiques sur le développement du cerveau et du cœur du foetus car il passe la barrière placentaire.

Un nouvel espace dédié aux professionnels sur alcoolinfoservice.fr.

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Protection sociale

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction