Alcool : le nombre des hospitalisations augmente

Le nombre d’hospitalisation du à l’alcool ne cesse d’augmenter, selon le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire (Beh).

L’alcool a provoqué en 2012, 2,7 millions de journées d’hospitalisation en psychiatrie, soit 10,4% du total des journées dans ces services, note le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, sorti le 7 juillet.

Les hospitalisations concernent d’autres services (urgences, oncologie…) et le coût estimé s’élève à près de 3,6% de l’ensemble des dépenses hospitalières en 2012.

Cette addiction est l’une des premières causes d’hospitalisation en France, en nombre de séjours, devant le diabète. Cela représente un problème majeur de santé publique. Le coût humain et économique de ces hospitalisations est considérable.

Les causes sont : le coma éthylique, des troubles mentaux liés à l’alcool, des cirrhoses, cancers ou encore des soins maternels pour des lésions fœtales causées par l’alcoolisme de la mère.

Les complications ( les maladies qui apparaissent des années après ) dues à l’alcool sont aussi l’objet de séjours hospitaliers : cinq fois plus de patients hospitalisés pour des complications que pour la seule dépendance à l’alcool, remarque le Beh.

« Le nombre des séjours pour alcoolisation aiguë et pour complications confirme l’intérêt d’aborder la question de l’alcool le plus précocement possible et lors de chaque séjour, de façon à espérer limiter à terme ces complications et les réhospitalisations qu’elles entraînent. » remarquent les auteurs de l’enquête du Beh. Cela nécessite d’améliorer la formation des équipes des services d’urgence et des services non spécialisés en addictologie et de renforcer les moyens attribués aux équipes de liaison pour qu’elles soient adaptées aux besoins des établissements de santé.

Contrairement à ce que l’on pense, ce ne sont pas les jeunes mais les quadragénaires chez qui l’ingestion massive d’alcool est le plus préoccupante.

L’alcool, une des toutes premières causes d’hospitalisation en France. F. Paille et M. Reynaud, BEH, 7 juillet 2015.