Navigation article

Addictions

Alcool : 9 spécialistes alertent sur les risques

Après l'enquête de la Ligue contre le cancer sur l'alcool et les Français, des spécialistes signent une tribune pour prendre en considération les dommages causés par le haut niveau de consommation dans le pays.

Les Français sous-estiment les risques liés à l'alcool, pourtant une majorité d'entre eux est favorable à la mise en place de mesures efficaces pour réduire la consommation. C'est ce que l'on pouvait lire dans une enquête publiée par La Ligue contre le cancer le 14 juin dernier. Faisant écho à ces résultats, des spécialistes de la santé publique signent une tribune pour alerter le gouvernement sur les risques et le haut niveau de consommation d'alcool des Français.

Alcool : 9 Français sur 10 souhaitent une meilleure prévention pour les jeunes

Le sondage de la Ligue contre le cancer a été mené sur 1 104 adultes et a montré qu'un Français sur deux ne sait pas qu’une consommation modérée peut être une cause de cancer du sein, et seulement 23 % savent qu’il est le deuxième facteur de risque de cancer. L'étude notait également que 8 Français sur 10 aimeraient la mise en place d’un étiquetage spécifique sur les boissons alcoolisées, 9 Français sur 10 souhaitent une meilleure prévention pour les jeunes et 58 % réclament une taxation plus forte des produits de l’alcool afin de financer les dépenses de santé liées à la consommation d’alcool.

Au vu de ces résultats, la Ligue espère, « un vrai plan de prévention et de prise en compte de l'alcool dans la lutte contre le cancer et dans la prévention des maladies chroniques ».

Des spécialistes alertent

Pour rebondir sur cette enquête, neuf spécialistes de la santé publique ont publié sur le site AddictAIDE une tribune à destination du président de la République, Emmanuel Macron, lui demandant « d'écouter les Français », et de mettre en place des « mesures efficaces pour répondre aux inquiétudes légitimes des Français sur les risques et les dommages causés par le haut niveau de consommation d'alcool du pays ». Ils appellent aussi à une interdiction totale de la publicité sur les produits alcoolisés, y compris sur Internet et dénoncent « une vision biaisée d'un prétendu état de l'opinion qui leur est fourni clé en main par le lobby de l'alcool ».

Ce n'est pas la première fois que des personnalités du monde médical montent au créneau. En avril dernier, au moment de l'ouverture de la concertation sur la prévention lancée par la ministre de la Santé Agnès Buzyn et le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert, les médecins addictologues, les spécialistes de santé publique, les nutritionnistes, les hépatologues, les cancérologues avaient proposé 10 mesures efficaces pour protéger des risques de l'alcool. A quand une réelle réforme ?

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction