Un site pour rompre le silence des femmes séropositives

Chaque seconde, une femme devient séropositive dans le monde. En France, en 2010, elles représentaient 32% des nouveaux cas de contamination dont 13% ont moins de 25 ans. Quand et comment annoncer sa séropositivité à son partenaire ? Comment gérer au mieux sa vie sexuelle ? Est-il possible d'être enceinte ? Le bébé peut-il avoir le virus ? Peut-on l'allaiter ? Comment faire face à la vie de famille ? Quels sont les droits des femmes vivant avec le Vih ? Comment s'entraider ?

Autant de questions auxquelles les femmes pourront trouver des réponses sur le site : www.sheprogramme.fr. Mis en ligne hier, 
le programme SHE (Strong, HIV Positive, Empowered Women), soutenu par le laboratoire Bristol-Myers Squibb, a été élaboré par des femmes séropositives, des associations de patients et des médecins spécialisés dans le suivi de patientes.

Plus de trente ans après l'apparition du Sida, la maladie continue à faire peur et les personnes contaminées sont souvent condamnées au silence. C'est encore pire pour les femmes : 
« Les inégalités physiologiques, culturelles, sociales et économiques, parfois cumulées et vécues par les femmes, les placent dans des situations fragilisantes face au Vih ; elles se retrouvent souvent isolées du fait des difficultés à révéler et à gérer leur statut séropositif », explique Hélène Freundlich, coordinatrice de l’action « Femmes & Migrantes » à Sida Info Service. 


A lire :

Vos réactions

En direct de notre blog

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction