Statines, en fait-on trop autour du cholestérol?

Avec son nouveau livre, la Vérité sur le cholestérol, le Pr Philippe Even, président de l’institut Necker, jette un nouveau pavé dans la mare, avec cette fois-ci, en ligne de mire, les traitements anti-cholestérol.
Dans son ouvrage, le Pr. Even, déjà auteur du « guide des 4000 médicaments inutiles » avec le Pr. Bernard Debré, explique que les statines, des médicaments prescrits à cinq millions de Français pour faire baisser le taux de cholestérol, sont inefficaces. Et s’interroge : « Ne prescrit-on pas trop de statines en France? ». Ce médicament ne doit en effet être prescrit qu’en deuxième intention, lorsqu’un régime alimentaire approprié ne suffit pas à faire diminuer le taux de cholestérol.
Certes, « ça fait baisser le cholestérol.  Mais faire baisser le cholestérol ne fait rien du tout sur les maladies cardiaques. Les statines sont inefficaces dans 99,8% des cas », affirme Philippe Even qui tire ses conclusions de l’analyse de 50 essais cliniques, menés sur 250.000 patients sur cinq ans.
Et de préciser qu’on en fait d’ailleurs trop sur le cholestérol. : « il n’y a pas de mauvais cholestérol. On exagère son impact. Il n’est pas la cause des infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux ».
Une manne pour l’industrie pharmaceutique
La thèse du Pr. Even rejoint celle de 98 chercheurs et médecins internationaux, indépendants de l’industrie pharmaceutique et regroupés au sein du Thincs, the International network of cholesterol skeptics. Selon eux, rien dans la littérature scientifique ne montre un lien entre le niveau de cholestérol et l’athérosclérose, la formation de plaques de graisses sur les parois des artères.
En revanche, le Pr. Even pointe du doigt l’industrie pharmaceutique : « le cholestérol est un business permettant à l’industrie pharmaceutique d’encaisser sans raison 2 Mds€ par an, en vendant abondamment des médicaments de la classe des statines ». Et dénonce « la force de l’habitude, qui conduit les médecins à trop prescrire ».
A quelques jours de la parution de son livre, le Pr. Even s’attire évidemment les foudres des cardiologues. Le Pr. Albert Hagège, président de la Société française de cardiologie (SFC), souligne que « des centaines d’études ont montré que le cholestérol en excès était mauvais et entraînait des maladies cardiovasculaires » et craint que ce livre choc ne provoque chez les personnes ayant une hypercholestérolémie un arrêt de leur traitement.
« La Vérité sur le cholestérol », professeur Philippe Even (Editions le Cherche-Midi, 17,50 €).
A lire :