Navigation article

Seniors

Les prêts immobiliers pour les seniors

Aujourd’hui, de nombreuses personnes de 50 ans et plus ont envie de faire des projets… notamment en matière immobilière. Mais pour cela, ils doivent souvent solliciter un crédit. S’il semble de plus en plus facile d’obtenir un prêt lorsqu’on entre dans la catégorie des seniors, reste à régler le problème de l’assurance et à organiser au mieux les remboursements. Pour leurs 55 ans, Annie et Jean-Pierre ont eu envie de se faire un cadeau : une résidence secondaire au bord de la mer, près de Montpellier, pour éventuellement y vivre après leur retraite. « Nous avons remboursé le prêt de notre maison, nos enfants ont fini leurs études, raconte cette employée de banque. C’était pour nous le bon moment. Nous avions même un petit apport grâce à un héritage. Mais franchement, nous avions peur de ne pas obtenir de financement. » Et effectivement, nos deux quinquas ont dû s’armer d’un peu de patience : « Nous avons essuyé deux refus, mais la troisième tentative a été la bonne : nous avons pu obtenir un prêt de 200 000 euros sur vingt ans, pour notre villa au bord de la mer. » Comme Annie et Jean-Pierre, de plus en plus de seniors réussissent à négocier un crédit immobilier. En novembre 2010, 15 % des 55-64 ans avaient souscrit un tel emprunt, 5 % des plus de 65 ans. « Il y a quinze ans, il y avait une discrimination nette à l’égard de la clientèle senior, explique-t-on à l’Association française des usagers des banques (Afub). Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Au contraire, les personnes âgées représentent un marché solvable et sécurisant. Emprunter après 50 ans ne présente pas de souci particulier pour les établissements bancaires. » « La banque en elle-même ne fait pas de distinction avec ses autres clients, confirme Lionel Maugain, du magazine 60 millions de consommateurs. En principe, les seniors ont déjà un patrimoine, ils sont donc plus favorisés que les primo-accédants. Les banques ont toutes les garanties, surtout en matière immobilière. » Faire face à des surprimes Là où le bât blesse, c’est l’assurance du prêt. « Les seniors peuvent avoir des difficultés à assurer leur crédit dans de bonnes conditions, déplore Lionel Maugain. Ils doivent souvent faire face à des surprimes qui vont de 50 à 200 %, ce qui est très dissuasif. Quand ils ne sont pas complètement exclus ! » Le problème vient du questionnaire de santé : il est fréquent que l’on présente plus de risques à 70 ans qu’à 30 ans. Par exemple, les affections de longue durée (ALD) sont prises en compte, qu’elles soient présentes… ou passées. « Même si vous apportez à votre assureur une attestation ou des résultats d’examens montrant que vous êtes totalement guéri, cela ne suffit pas », insiste-t-il. D’où l’importance de l’étude de marché : « Vous n’êtes absolument pas obligé de souscrire l’assurance proposée par votre banque. Allez voir plusieurs assureurs, comparez les prix et n’hésitez pas à faire jouer la concurrence ! » Vingt à trente ans d’espérance de vie L’assurance obtenue, se pose la question de la capacité d’endettement et des modalités de remboursement des mensualités. « Les clients seniors sont traités de la même façon que les autres, rassure le spécialiste de la question de 60 millions de consommateurs. Il faut dire qu’à 60 ans, nous avons en moyenne encore entre vingt et trente ans d’espérance de vie. » La spécificité tient essentiellement à la baisse de revenus attendue pendant le remboursement, au moment de la retraite. Mais il est possible d’obtenir une adaptation. « Concrètement, on nous a proposé deux niveaux de mensualité, détaille Annie. Un premier, plus élevé, pendant toute la période où nous serons en activité. Et un second, inférieur d’environ 30 %, à partir de notre passage à la retraite. Nous avons aussi une possibilité de remboursement de manière anticipée, sans indemnité, d’une partie du capital (20 %). Et rien n’est rigide. Selon l’âge auquel, nous partirons effectivement en retraite, les modalités peuvent évoluer, sans frais supplémentaires. » Virginie Plaut

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Protection sociale

En direct de notre blog

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction