Navigation article

Médicaments

Les prescriptions d'antidépresseurs à nouveau sur la sellette

Le Point du 10 décembre a publié un dossier sur le « grand mensonge des antidépresseurs » mettant en cause l'efficacité de ces produits et la communication des laboratoires sur ces "pilules du bonheur".

Ces produits sont efficaces contre les dépressions sévères, mais ils sont trop largement prescrits par des généralistes mal informés car les études ne sont pas rendues publiques, écrit l'hebdomadaire qui cite la psychiatre Monique Debauche : « Si les médecins généralistes, qui prescrivent 80 % des antidépresseurs connaissaient tous les résultats des études menées sur ces médicaments, il s en prescriraient au compte-goutte ! ».

En 2008 déjà , des chercheurs britanniques et américains avaient épluché les résultats de 47 études et conclu que les antidépresseurs les plus vendus n'étaient pas plus efficaces qu’un médicament placebo (sans principe actif) dans la plupart des cas de dépression.

L'enjeu n'est pas mince car plus de 60 millions de boîtes d'antipresseurs sont consommées chaque années en France – un record – et 6 millions de Français sont sous traitement avec un de ces produits dont les remboursements coûtent 400 millions d'euros à la Sécu chaque année.

La moitié de ces prescritptions sont injustifiées.

www.lepoint.fr

Nos articles précédents :

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction