Le formaldéhyde classé cancérigène aux Etats-Unis

Le ministère américain de la Santé a rendu son 12ème rapport scientifique sur les produits cancérigènes, dans lequel il a inclus huit nouvelles substances. On y retrouve désormais le formaldéhyde, l’acide aristolochique, le captafol, le cobalt associé au carbure de tungstène (en poudre ou sous forme de métal dur), certaines fibres de verre inhalables, l’o-nitrotoluène, le styrène et la reddelliine.

Le formaldéhyde est un produit industriel sans couleur, inflammable et volatile souvent utilisé dans la fabrication de résines d’usage domestique qui entrent par exemple dans la composition de dérivés du bois, dans la papeterie, les plastiques ou les produits pour la finition des textiles. Il est également employé comme conservateur dans le domaine médical, dans l'embaumement des corps et dans certains produits de grande consommation, comme les lotions capillaires. « Il y a désormais des preuves suffisantes dans les études sur l'être humain pour démontrer que des individus plus exposés au formaldéhyde sont sujets à un risque accru de cancers rares », explique le rapport.

Le styrène est quant à lui utilisé dans les matières plastiques, les isolants, la fibre de verre ou les emballages de produits alimentaires. L'exposition la plus importante provient toutefois du tabagisme, soulignent les experts.

Ce rapport américain contient désormais 240 cancérogènes.

A lire aussi :

Vos réactions

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction