Navigation article

La rougeole fait moins de morts dans le monde
Prévention

La rougeole fait moins de morts dans le monde

La rougeole tue moins qu'il y a dix ans dans le monde. C'est le constat établi par l'Organisation mondiale de la santé (Oms). Selon ses nouvelles données, le nombre de décès dus à la rougeole a baissé de 71% dans le monde entre 2000 et 2011, passant de 542 000 à 158 000 morts.

Le nombre de nouveaux cas de rougeole a reculé de 58% au cours de la même période, passant de 853 500 en 2000 à 355 000 en 2011. Selon les récentes données parues dans le Morbidity and Mortality Weekly Report des Centers for Disease Control (CDC) et dans le relevé épidémiologique hebdomadaire de l'OMS, il semblerait que le recul global de la mortalité soit due à l'augmentation de la couverture vaccinale promue ces dernières années. L'OMS recommande en effet que les enfants reçoivent deux doses de vaccin contre la rougeole : la première dose entre les 9 et 15 mois de l'enfant et la deuxième dose lorsqu'il entre dans sa deuxième année ou au début de sa scolarité. En 2010, l'Assemblée mondiale de la Santé s'est ainsi fixée le but d'éradiquer la rougeole d'ici 2015.

Une flambée de la maladie en France

Toutefois certaines populations restent moins protégées contre la maladie et des flambées de rougeole ont été observées dans de nombreux pays à travers le monde en 2011, en particulier en République démocratique du Congo (RDC), en Inde et au Nigéria mais aussi en France où près de 15 000 nouveaux cas ont été déclarés en une seule année.
« Les flambées de rougeole compromettent sérieusement les efforts d'élimination à l'échelon régional et montrent à quel niveau les systèmes de santé et les programmes de vaccination systématique doivent être renforcés », fait remarquer l'OMS.

La couverture vaccinale est encore insuffisante

Depuis plusieurs années les experts français s'inquiètent de la recrudescence du nombre de cas de rougeole en France, due à un niveau de couverture insuffisant pour éliminer la maladie. Celui-ci avoisine les 90% à 24 mois pour la première dose, mais il retombe à 58% pour la seconde dose. Or les spécialistes considèrent que le niveau d'immunité de la population nécessaire pour interrompre la circulation du virus doit être de 95% pour la première dose et de 80% pour la seconde.

La rougeole est souvent perçue comme une maladie infantile bénigne. A tort car elle touche aussi les jeunes adultes pour lesquels les complications liées à la maladie sont plus fréquentes (pneumonie,encéphalite aigüe,..).
« Les flambées montrent qu'il faut veiller à ce que tous les parents soient pleinement conscients de l'importance de faire vacciner leur enfant et des risques encourus s'ils ne le font pas », souligne l'OMS.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Bien-être

En direct de notre blog

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction