Navigation article

Prévention

Plusieurs dizaines de victimes de la grippe porcine au Mexique et aux Etats-Unis

Des cas suspects de grippe porcine, avec une soixantaine de décès attribué au virus H1N1, ont été détectés au Mexique, d'après l'organisation mondiale de la santé (Oms). Des mesures d'urgence ont déjà été prises à Mexico, où les cours scolaires et universitaires ont été annulés vendredi dernier. Aux États-Unis, une vingtaine de cas ont déjà été confirmés, mais aucun décès.

Les experts craignent que la cohabitation d’une souche aviaire, d’une souche porcine et d’une souche humaine ne conduise à l’apparition d’une nouvelle souche très virulente pour l’homme.

En France, à ce jour, aucun cas de ce type de grippe porcine n'a été signalé, et les autorités vont mettre en place des mesures notamment vis-à-vis des touristes revenant du Mexique.

L'agent infectieux, est un virus influenza A de type H1N1. Ce virus porcin, très contagieux mais peu dangereux pour l'animal, n'a que rarement été identifié chez l'homme, d'après les spécialistes.

Il se transmet de l'homme à l'homme par voie aérienne, mais pas en mangeant de la viande de porc. Les symptômes sont ceux d’une grippe saisonnière : fièvre, toux, écoulement nasal, douleurs articulaires et/ou musculaires. Actuellement toujours d'après les spécialistes, le traitement à base d'oseltamivir utilisé contre la grippe aviaire serait efficace.

En France, renseignements sur le site du ministère de la Santé : www.sante-sports.gouv.fr

Le point sur la grippe porcine sur le site de l'Oms : www.who.int/fr/

Vos réactions

Dans la même rubrique

Bien-être

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction