En Seine Maritime, la vaccination contre la méningite en partie différée

Selon une information de la DDASS de Seine-Martime, la vaccination contre la méningite B14 de trois mille cinq cents enfants est pour l'instant différée. De nouvelles informations sont attendues dans les prochains jours.

"Ce report momentané et partiel de la vaccination est dû à un retard dans le process de fabrication" indique Jean-Luc Brière, directeur de la DDASS de Seine-Maritime. mais la vaccination contre la méningite B14 n'est pas annulée.

Sur les vingt mille enfants destinataires de la vaccination contre la méningite B14, treize mille ont déjà reçu la première dose. "Il est important qu'ils reçoivent le seconde dose avant les grandes vacances" précise le directeur de la DDASS rappelant que des délais sont à respecter.

Le laboratoire norvégien qui assure la fabrication des vaccins contre le méningocoque B14 travaille à flux tendu. Les doses qui viendraient à manquer seraient d'environ huit mille. Aussi, le ministère de la santé a préféré retarder la vaccination de trois mille cinq cents enfants de moins de 19 ans non encore vaccinés.

Les trois cantons concernés sont ceux de Neufchâtel, Forges les Eaux et Eu. "La campagne de vaccination n'est pas remise en cause" assure la DDASS qui annonce de nouvelles informations dès la semaine prochaine.

Vos réactions

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction