Dunkerque : les veuves de l'amiante à nouveau en marche pour la justice

A Dunkerque, plus de 200 personnes ont marché, hier 14 avril, autour du tribunal de la ville avec « les veuves de l'amiante » pour demander que la justice obtienne les moyens de poursuivre ses enquêtes contre les responsables du drame de l'amiante.

Les victimes, leurs familles et leurs soutiens vivent les lenteurs de la justice comme une injustice de plus : chaque mois des malades décèdent sans que les responsables soient désignés et jugés. Et plus de 200 entreprises auraient été visées par des procédures.

Les marcheurs étaient également dans la rue pour dénoncer la disparition annoncée des juges d'instruction, ce qui à leur yeux signe l'étouffement de nombre de dossiers.

Avec la réforme, ce sont les procureurs qui décideront de la suite des enquêtes. Or a souligné l'Association régionale de défense des victimes de l'amiante (Ardeva) Nord-Pas-de-Calais, aucune action n'a jamais été lancée par un procureur dans le dossier de l'amiante.

Le collectif des veuves de l'amiante a déjà mené des marches mensuelles devant le tribunal de Dunkerque en 2005 et 2006. L'Ardeva a annoncé que d'autres marches auraient lieu dans les prochaines semaines.

Voir l'interview de Pierre Pluta, président de l'Ardeva Nord-Pas-de-Calais dans Viva d'Avril 2009 :

Nos précédents articles :

La page de l'Ardeva Nord-Pas-de-Calais sur le site de l'Andeva, l'association nationale :

http://andeva.fr

Vos réactions

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction