Constances, une étude sur les maladies du vieillissement et de l'environnement est lancée

Une étude épidémiologique sur 200 000 personnes âgées de 18 à 69 ans est lancée jeudi 7 mars pour mieux comprendre les facteurs de risques liés aux maladies du veillissement ou de l'environnement comme la maladie d'Alzheimer, le diabète, les cancers, etc.

Appelée Constances (Cohorte des consultants des centres d'examens de santé), l'enquête, reposera sur des volontaires affiliés au régime général de la Sécurité sociale qui seront tirés au sort.

Un examen de santé complet leur sera proposé au début de l'étude puis tous les cinq ans dans les centres de santé de la Sécurité sociale. Entre temps, ils seront régulièrement interrogés sur leur activité professionnelle, leur mode de vie (consommation d'alcool, tabagisme, activité physique, alimentation), leur sexualité, leur lieu d'habitation et de travail, leur exposition à des substances chimiques, à des antennes relais...

L'étude sera conduite par des chercheurs de l'Inserm et de l'université de Versailles et sera financée en partie par la Cnam pour les huit premières années. Les données seront anonymes.

Elles permettront de constituer une base de données nationale et de disposer d'informations précieuses que l'on n'a pas aujourd'hui sur la vision, l'audition, la fonction respiratoire, l'obésité, etc.

Quatre domaines seront particulièrement examinés à la loupe : les risques professionnels, la santé des femmes, les inégalités sociales et le vieillissement.

Vos réactions

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction