Navigation article

Prévention

Autisme, lutter contre les préjugés

L'autisme est déclaré par le gouvernement "grande cause nationale" en 2012. Les associations qui oeuvrent pour une meilleure prise en charge de cette affection espèrent qu'elles pourront à cette occasion, sensibiliser les Français à cette maladie encore très peu connue en France et entourée de nombreux préjugés. Ce handicap concerne une naissance sur 150.

Beaucoup croient qu'elle est une fatalité, alors qu'avec une prise en charge précoce et adaptée, un enfant autiste peut se développer et a toutes les chances de s'intégrer.

La sénatrice du Nord centriste Valérie Létard, remettra au Premier ministre, le 12 janvier prochain, un rapport d’évaluation du plan autisme 2008-2010, dont elle a été le coauteur lorsqu'elle était secrétaire d'État chargée de la Solidarité.

Ce plan avait pour objectif la création en trois ans de 4 100 places d'accueil pour les enfants autistes, dont un nouveau centre inauguré à Villeneuve-d'Ascq en 2009. Il a mobilisé, selon les chiffres de Matignon, 187 millions d’euros.

Collectif Autisme rassemble les six fédérations d’associations de parents d’enfants autistes les plus représentatives en France : Asperger Aide France, Autisme France, Autistes sans Frontières, Sésame Autisme, Pro Aid Autisme et La Fondation Autisme. Il a formé un rassemblement baptisé "Ensemble pour l’autisme", revendiquant plus de 200 associations de parents et 800 associations gestionnaires d’établissements, soit plus de 100 000 familles.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Bien-être

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction