Navigation article

"Abeilles ou Ogm, il faut choisir"
Environnement

"Abeilles ou Ogm, il faut choisir"

A la veille de l'ouverture du salon de l'Agriculture, le 25 février, seize organisations de défense de l'environnement lancent une campagne d'affiches et une pétition pour protéger les abeilles des OGM, "Abeilles ou Ogm : il faut choisir". Si les associations s'inquiètent, c'est que les abeilles pourraient bien butiner des Ogm sans qu'on le sache. Car, même si les champs d'Ogm sont éloignés des ruches, le vent dissémine les pollens dans un rayon d'au moins 10 kms alentours.

En septembre 2011, la Cour de justice de l'Union européenne a d'ailleurs décidé que le miel qui contenait du pollen de maïs Ogm MON810 ne pouvait être commercialisé car Monsanto, leader mondial sur le marché des pesticides, n'avait pas demandé son autorisation pour l'alimentation humaine. Or, une étude récente menée sous l'égide du Pr Gilles-Eric Séralini de l'université de Caen vient de montrer que les toxines produites par le maïs génétiquement modifié MON810 peuvent "considérablement affecter la viabilité des cellules humaines", contrairement à ce qu'affirme la firme Monsanto. Cette dernière assure que ces toxines sont particulièrement actives pour détruire les insectes mais inoffensives sur les mammifères et les humains.

"Malheureusement, estime le chercheur, ce genre d'expérience n'est pas exigé avant la commercialisation des Ogm pour l'évaluation des risques en Europe ou dans toute autre région du monde". Outre les consommateurs, c'est aussi et surtout les abeilles qu'il faut sauvegarder. On sait, en effet, que les pesticides pourraient être en cause dans la disparition des abeilles constatées ces dernières années. Depuis 1995, la France en perd un tiers tous les ans, la production de miel a chuté d’autant. C'est pareil partout où les produits phytosanitaires, comme on les appelle, sont utilisés massivement.

Autre menace : selon les associations, la culture à grande échelle en Amérique du Sud du soja GM, résistant au puissant herbicide Round Up, "a favorisé le développement de zones de monocultures qui réduisent la diversité des sources de nectar et de pollen".

Alors, abeilles ou Ogm ?

Pour signer la pétition

A lire aussi :

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction