Le baromètre Senior Stratégic « Le regard des Français sur les Aidants » est publié en cette journée nationale des aidants. On y apprend que 8,6 millions soit 16,6% des Français âgés de 18 à 79 ans aident un proche, âgé ou handicapé,en situation de dépendance de manière temporaire ou durable (hors hospitalisation). Ce chiffre confirme la tendance des études précédentes sur le nombre important de Français touchés.
76 % des Aidants sont des femmes et la proportion d’Aidants augmente avec l’âge : 8% des 18-40 ans indique être Aidant alors que ce chiffre atteint 24% pour les 61-79 ans.
69% des Aidants déclarent ne pas être suffisamment reconnus par la société alors que 48% des Français pensent que les Aidants n’ont pas à être reconnus. Ceci exprime que la société Française n’a pas conscience du rôle important des Aidants.
« Bien qu’une majorité d’Aidants ressentent douloureusement le manque de reconnaissance de leur rôle, la société prend mieux la mesure du fait social de la présence de plus de 8 millions d’Aidants bénévoles.

La peur d’être aidé est accentué chez les Aidants…
La perspective de devoir être aidé, même en sachant qu’ils pourront l’être, fait peur à 54% des Aidants actuels. « Etre Aidant est très difficile, et j’ai peur de devoir l’imposer à une personne de mon entourage » Thierry, 58 ans, Aidant, interrogé pour le Baromètre.
Cette donnée montre que les Aidants ont une vision différente de la population Française à cette même question puisque les Français ne sont que 23% à en avoir peur.
Enfin, alors que 32% des Français indiquent avoir pris des dispositions alors que ce chiffre est de 43% pour les aidants. Les produits financiers sont les premiers placements des Français (38% d’entres eux) pour se préparer à une éventualité de dépendance.