60 % des accidents médicaux ont lieu en chirurgie

L’Observatoire des risques médicaux a récemment établi un rapport sur les accidents médicaux survenus entre 2006 et 2009. Ce document n’a pas été rendu public, mais le journal le Figaro se l’est procuré et l’a mis à disposition sur son site Internet.

Le rapport 2010 porte sur les accidents dont le préjudice (indemnités versées à la victime ou ses ayants-droits et prise en charge des tiers-payeurs) s’élève à au moins 15 000 euros, soit finalement plus de 4 000 dossiers. En moyenne, chaque victime ou ayant-droit a touché 115 333 euros, avec de fortes disparités selon les spécialités.

Ainsi, dans le domaine de la chirurgie dentaire, les indemnités moyennes sont de 41 999 euros, alors qu’elles grimpent jusqu’à 1,8 million d’euros chez les sages-femmes (mais on ne comptabilise ici que sept cas).

Le domaine qui recense le plus grand nombre d’accidents médicaux est de loin la chirurgie, avec 60 % des cas. Très loin derrière suivent l’anesthésie et l’obstétrique.

D’après l’Observatoire des risques médicaux, un tiers des dossiers de réclamation sont réglés en moins de deux ans, mais 10% trainent sur plus de dix ans. 70% des réclamations sont réglées à l’amiable.

Dans 27% des cas, il s’agit d’erreurs médicales et dans 18% d’infections nosocomiales.

Le rapport note enfin que le nombre de dossiers indemnisés est en hausse depuis 2006.