2 français sur 3 favorables au tiers payant

Près des deux tiers des Français souhaiteraient bénéficier d’une dispense d’avance de frais lors d’une consultation chez leur médecin généraliste, comme le prévoit le projet de loi santé, avec la généralisation du tiers payant d’ici à 2017, selon un sondage publié mercredi 4 mars réalisé par Opinionway pour le syndicat de médecins généralistes MG France. 63 % des personnes interrogées ont répondu favorablement à la question : « Personnellement, souhaiteriez-vous être dispensé d’avancer le montant de la consultation chez votre médecin généraliste ? » La part de personnes favorables à la dispense d’avance de frais « est plus importante chez les faibles revenus et les employés/ouvriers », souligne l’enquête. Elle atteint 71 % chez les personnes dont le revenu est inférieur à 2 000 euros par mois (contre 44 % chez celles gagnant 3 500 euros et plus).

Généralistes : les Français inquiets
Plus de la moitié (55 %) des personnes interrogées estiment aussi qu’il sera «difficile» de trouver un nouveau médecin traitant si le leur part à la retraite. L’inquiétude est plus importante chez les habitants de communes rurales (63% d’entre eux jugeant difficile de remplacer leur médecin).

En outre, parmi les principales attentes vis-a-vis de leur médecin, 62 % des sondés citent « un rendez-vous rapide et facile à obtenir», et 52 % « une relation suivie dans la durée ». La moitié d’entre eux aimeraient aussi « pouvoir réaliser certains examens » complémentaires (échographies, électrocardiogrammes…) chez leur généraliste. (Source Afp.)