Navigation article

Enfants

Pédopsychiatrie : une discipline en souffrance

Les pédopsychiatres sont en émoi. Ils alertent la ministre de la Santé sur la situation alarmante de leur discipline et le risque de sa disparition pure et simple.

La pédopsychiatrie est une branche de la médecine et en particulier de la psychiatrie, qui se consacre aux enfants et aux adolescents. Les pédopsychiatres prennent en charge les troubles du développement et en particulier les troubles anxieux, l'hyperactivité, les conduites addictives ou des troubles plus graves comme l'autisme, l'anorexie mentale, la boulimie, la schizophrénie...

Vers une disparition de la discipline ?

Cette discipline a donc toute sa place dans le paysage médical, mais elle est susceptible de disparaître. Depuis quelques années, en France, la pédopsychiatrie est en crise et les équipes de terrain font les frais de coupes diverses. C'est pourquoi les pédopsychiatres de la Fédération française de psychiatrie (Ffp-Cnpp), du Collège national des Universitaires de psychiatrie (Cnup), de la Société de l'Information psychiatrique (Sip) et du Syndicat des hôpitaux (Sph) alertent la Pr Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, sur leur situation.

Un article du site du Quotidien du médecin reprend les données du rapport du Sénateur et médecin Michel Amiel (PS), qui souligne que « le nombre de pédopsychiatres a été divisé par 2 en dix ans, et qu'il le sera encore dans les dix prochaines années. »

Dans une tribune, la sénatrice du Nord Michelle Demessine (Pcf) avait alerté en avril dernier, sur « les conditions de travail qui se dégradent, les protocoles administratifs qui font perdre le sens de leurs missions et qui se font au détriment de la prise en charge des patients ».

Plusieurs centres hospitalier comme Le Vinatier, dans la banlieue lyonnaise, dénoncent la « paupérisation globale de l’offre de soins ».

Les revendications des pédopsychiatres

Plus de budget pour travailler mais aussi une formation adaptée pour assimiler toutes les avancées de la pratique moderne de la psychiatrie, voilà quelques-unes des demandes des pédopsychiatres.

La prévention dans les troubles psychiques et/ou du développement est un sujet sur lequel les professionnels souhaitent plus de moyens. Enfin, ils souhaitent surtout rencontrer la ministre pour défendre leur profession et assurer une offre de soins adaptée à leurs jeunes patients et à leurs familles.

 

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Protection sociale

En direct de notre blog

Bien-être

Alimentation

Vive l'olive

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement