Navigation article

Santé

Hépatites virales : faites-vous dépister

Les hépatites, maladies souvent silencieuses sont diagnostiquées tardivement. L'association Sos hépatites lance une grande campagne le 20 juin, pour inciter au dépistage.

Souvent, les hépatites ne provoquent aucun symptôme pendant plusieurs années et progressent en silence jusqu'à la survenue de graves problèmes hépatiques ou de cancers. Les plus meurtrières sont les hépatites de type B et C qui sont à l'origine de près de 96 % des décès, principalement par cancer du foie ou par cirrhose.

A l'occasion de la Journée nationale de lutte contre les hépatites, l’association Sos hépatites et CultureAngels lancent une vaste campagne nationale d’incitation au dépistage, « savoirCguérir », qui utilise la musique pour faire entendre une maladie silencieuse souvent méconnue.

Focus sur l'hépatite C

La Journée nationale des hépatites est l'occasion de faire le point sur l'hépatite C qui concerne encore 230 000 personnes en France. Les traitements actuels permettent de guérir plus de 95% des patients atteints avec l’élimination définitive du virus. A condition bien sûr de savoir que l’on est porteur de la maladie, car elle est le plus souvent  sans symptômes.

Les modes de tansmission de l'hépatite C
L'hépatite C se transmet par voie sanguine. Certes, les usagers de drogues sont directement concernés mais d'autres causes nombreuses sont souvent ignorées du grand public. En voici quelques unes :
-suite à une opération chirurgicale, de la chirurgie dentaire, après une séance de mésothérapie, de piercing ou de tatouage
- après avoir un voyage à l'étranger ou après avoir été hospitalisé hors de France...

Les associations préconisent un dépistage de l'hépatite C chez tous les adultes au moins une fois dans leur vie.

Les autres hépatites

L'hépatite A est due à un virus très répandu, que l'on attrape en consommant de l'eau ou des aliments le contenant. il existe un vaccin contre l'hépatite A. (Ce vaccin est recommandé dans certains pays).

L'hépatite B, se transmet principalement lors des relations sexuelles et par le contact avec du sang contaminé.

Il existe aussi un vaccin contre l'hépatite B.

Pour l'hépatite C, il n'existe pas encore de vaccin.

L'agent de l'hépatite D est un virus incomplet qui ne touche que les personnes atteintes d'hépatite B chronique.

Le virus de l’hépatite E est transmis principalement par de l’eau de boisson contaminée. Il donne généralement lieu à une infection qui régresse spontanément en 4 à 6 semaines.

Lire aussi le dernier rapport du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (Beh).

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé
Système de soins

Les urgentistes en colère

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction