Navigation article

Vaccination

Grippe : moins d'un senior sur deux s'est fait vacciner en 2016

Le vaccin contre la grippe est recommandé aux personnes âgées de plus de 65 ans. Mais seulement 45,9 % des 65-75 ans déclaraient s’être fait vacciner, d'après le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (Beh) de Santé publique France.

Bien que le vaccin contre la grippe soit recommandé pour les plus de 65 ans et pris en charge par l'Assurance-maladie, seulement 45,9% d'entre eux déclaraient s’être fait vacciner lors de l’hiver 2015-2016, d'après une enquête du Beh. 1

Des réticences chez les seniors

Les auteurs de l'enquête tente d'expliquer pourquoi les seniors sont réticients à la vaccination anti-grippale. Apparement beaucoup d'idées fausses subsistent.

Des effets secondaires graves : « Le vaccin est efficace pour 64,3% des personnes interrogées, mais près de la moitié (46,9%) pensaient qu’il peut provoquer des effets secondaires graves » indique l'enquête. Et, plus les niveaux de diplôme ou de revenus sont bas, plus le vaccin contre la grippe était perçu comme pouvant provoquer des effets secondaires graves. Enfin, les personnes habitant une agglomération de moins de 20 000 habitants (hors milieu rural) déclaraient plus que les autres que le vaccin contre la grippe pouvait provoquer des effets secondaires graves.

Un vaccin pas efficace : dans l'étude, plus d’un tiers des 65-75 ans considéraient le vaccin antigrippal comme « plutôt pas » ou « pas du tout » efficace. L’efficacité réelle du vaccin dépend de nombreux facteurs, « qui peuvent être liés au vaccin lui-même, expliquent les auteurs, à l’individu (moins bonne réponse immunitaire chez les personnes âgées), aux souches de virus circulantes lors de la saison hivernale, en plus ou moins bonne adéquation avec celles présentes dans le vaccin, et à la virulence des souches A(H3N2). D'autre part, la faible couverture vaccinale (ce qui est le cas actuellement) ne permet pas une efficacité maximale.

L'étude remarque très logiquement que les seniors qui pensent que le vaccin est efficace se font plus vacciner et ceux qui pensent que le vaccin peut provoquer des effets secondaires graves sont moins nombreux à y avoir recours. Donc que la perception de l'efficacité du vaccin est déterminante dans le fait de se faire vacciner.

La grippe, une affection qui peut être grave

Pourtant la grippe peut avoir des conséquences graves surtout chez les personnes fragiles, en particulier les personnes âgées. L'épidémie de 2016/2017 a été « marquée par un excès de mortalité estimé à 14 400 décès attribuables à la grippe, dont plus de 90% chez les personnes de 75 ans et plus » mentionne l'étude.

« Cette épidémie rappelle la gravité de la maladie et l’importance de la prévention, à savoir la vaccination chez les personnes à risque, qui doit être complétée de mesures barrières pour limiter la diffusion du virus dans l’entourage des cas", concluent donc les auteurs du Beh.

Bulletin épidémiologique hebdomadaire du 10 octobre 2017.

  • 1. L’enquête a concerné 2 418 personnes âgées de 65 à 75 ans.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction