Navigation article

Prévention

Faire du sport l'été : les conseils

Une petite baignade pour démarrer la journée, une promenade l'après-midi et, pour finir, une partie de volley sur la plage... c'est décidé : l'été sera sportif. Certes, pratiquer une activité physique est une excellente idée pour garder la forme, mais avant, quelques précautions peuvent se révéler utiles, notamment pour les plus casaniers.

Règle numéro 1 : échauffez-vous !

Avant de vous lancer dans une activité physique, échauffez-vous, assouplissez-vous et étirez l'ensemble de votre corps. Mieux, préparez-vous durant les semaines qui précèdent vos vacances, afin de vous assouplir et de renforcer votre musculature : pédalages, ciseaux, sautillements, etc. Commencez doucement.

Pensez à vous hydrater

La déshydratation peut favoriser les claquages, les tendinites, voire d'authentiques ruptures tendineuses (comme celle du tendon d'Achille). Alors, si vous passez toute la journée sur la plage, avant de vous lancer dans une partie de beach-volley, pensez à vous hydrater suffisamment, avant et après l'effort. Et n'oubliez pas de porter un T-shirt et un chapeau pour éviter les surprises du soleil.

Pour garder la forme l'été, quel sport choisir ?

Celui qui vous fait plaisir ! « L'essentiel est de ne pas commencer trop fort, conseille Bruno Sesboüé, médecin du sport à l'institut régional de médecine du sport de Caen. Avant de s'inscrire au tournoi de tennis local, passez quelques heures sur le court à jouer doucement avec un partenaire qui accepte de faire des balles et, surtout, il faudra faire un peu de préparation foncière (jogging, vélo...). » Commencer progressivement vous évitera les courbatures qui vous cloueront au lit, voire les blessures, que peut engendrer la pratique d'un sport qui ne correspond pas à vos caractéristiques physiques.

L'aquagym et la natation sont très recommandées, surtout si vous souffrez de troubles circulatoires. Et pourquoi pas un stage de tennis, ou des randonnées à vélo ou à pied en montagne, en évitant les heures chaudes. En vélo, en plus du casque, pensez à protéger vos yeux avec des lunettes de soleil afin d'éviter insectes et poussières. Si vous aimez les sports d'équipe, le beach volley peut vous tenter. Certes, le sable permet d'amortir les mouvements. Mais attention, cette surface irrégulière et instable malmène les pieds et les chevilles. Prudence donc si vous jouez sur la plage. L'alternance de zones humides et dures et de zones sèches et souples augmente le risque d'accidents articulaires. Surveillez vos genoux : un terrain meuble est à l'origine d'accidents graves survenant lors des sauts et des chutes - entorses du ligament interne latéral et rupture du ligament croisé antérieur.

Pour ceux qui souffrent d'une affection particulière, le docteur Sesboüé conseille de consulter absolument « son médecin, qui fixera les limites à ne pas dépasser et qui pourra donner des conseils, par exemple pour ajuster la dose d'insuline en cas de diabète ».

Quant aux seniors en bonne santé, « ils peuvent pratiquer toutes les activités physiques qui les tentent, indique le médecin, c'est juste un problème d'intensité. Il faut savoir accepter que l'on n'a plus vingt ans. Attention toutefois aux sports collectifs (beach-volley), qui présentent d'importants risques de collision, pouvant entraîner des lésions ostéo-articulaires ».

En pratique...

Quand il fait chaud, il faut rester à l'ombre ! « Ce n'est pas parce que les courts de tennis sont libres de 12 heures à 14 heures qu'il faut aller jouer en plein "cagnard" ! martèle Bruno Sesboüé. Trop dangereux : vous risquez un coup de chaleur, parfois mortel. Quand il fait chaud et humide, les risques sont maximaux. Le meilleur index est la température Wbgt (Wet bulb globe temperature) : cette mesure tient compte de la température de l'air, des radiations renvoyées par le sol, du vent et de l'humidité ambiante. Dès que cette température dépasse 28 °C, il y a danger à faire du sport. En pratique, dans les zones très humides, le risque existe dès que la température de l'air atteint 26 °C et 33 °C dans les zones très sèches.» Un dernier conseil : profitez aussi de l'été pour manger équilibré - légumes, fruits -, et buvez beaucoup... d'eau, bien sûr.

Pour en savoir plus, allez sur le site de la Société française de médecine du sport : www.sfms.asso.fr
 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Bien-être

En direct de notre blog

Bien-être

Alimentation

Vive l'olive

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement