Navigation article

Sida

De plus en plus de seniors touchés en Europe

Une étude du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (Ecdc) montre que le Vih touche de plus en plus les seniors à partir de 50 ans en Europe, d'où la nécessité de faire une prévention ciblée pour cette populatio.

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (Ecdc) montre dans une étude parue dans le journal The Lancet, que 17% des adultes nouvellement diagnostiqués pour le Vih ont plus de 50 ans.

Les seniors de plus en plus touchés

L'étude européenne menée dans 31 pays entre 2004 et 2015 montre que, environ une personne nouvellement diagnostiquée pour le Vih sur six a plus de 50 ans. Ce chiffre est en progression dans cette tranche d'âge depuis 2004 (environ 2,1% par an ). Ces derniers sont touchés suite à une relation hétérosexuelle. Dans la plupart des cas, le diagnostic est plus tardif.

Au sein de cette population, les taux d'infection ont diminué dans un pays : le Portugal et augmenté dans 16 autres (Belgique, Bulgarie, République tchèque, Estonie, Allemagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Lettonie, Lituanie, Malte, Norvège, Pologne, Roumanie, Slovaquie et Royaume-Uni) durant cette période.

Les nouveaux cas parmi les jeunes, entre-temps, sont restés stables, en moyenne à environ 11,4 patients supplémentaires pour 100.000 des 15-49 ans chaque année de 2004 à 2015.

Prévention plus ciblée

Les auteurs de l'étude constatent que la prévention fait défaut dans cette tranche d'âge. En effet, les messages de communication s'adressent en priorité aux jeunes ou aux populations ciblées comme les communautés homosexuelles. Il est donc nécessaire de mieux intégrer les plus de 50 ans dans les stratégies de dépistage et dans les campagnes d'information sur la transmission du virus.

Une meilleure accessiblilité aux préservatifs, et rendre plus abordables les tests diagnostics et auto-tests serait primordial pour améliorer le diagnostic précoce et le début rapide du traitement.
 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Santé

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction