Navigation article

Femmes

Concilier grossesse et travail

L'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact) préconise six recommandations pour mieux concilier travail et grossesse.

Très peu d'études sont menées sur le travail et la grossesse en France. Pourtant, une majorité de femmes continue d'exercer leur métier quand elles sont enceintes.

L'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact) a mené une enquête en mars 2017, pour faire le point et évaluer les risques et les conditions de travail des femmes enceintes.

Les recommandations de l'Anct

Beaucoup de lacunes restent à combler pour conciler grossesse et travail. Car les managers et surtout les femmes enceintes ne connaissent pas suffisamment leurs droits et donc ne bénéficient pas toujours des aménagements nécessaires, notamment dans la grande distribution, préviennent les auteurs de l'étude. Comme par exemple de demander une visite auprès du médecin du travail afin de s’assurer de la compatibilité́ entre les tâches confiées et l'état de santé de la salariée. « Les médecins du travail auditionnés (lors de l'enquête ndlr) ont tous affirmé qu’ils rencontrent très rarement les femmes enceintes sauf au hasard d’une visite périodique ou à la suite d’une demande de la salariée. Sollicités dans l’urgence et souvent trop tardivement, les médecins du travail ne sont pas en mesure de proposer des mesures d’aménagement des conditions de travail et de changement temporaire d’affectation de poste. »

C'est pourquoi, l'Agence recommande six axes de travail : 

- renforcer la connaissance des risques professionnels pour la grossesse,- coordonner l’action des médecins du travail et de la périnatalité,
- améliorer l’information et la sensibilisation des femmes enceintes,
- faire monter les entreprises en compétence sur l’effectivité de la conciliation grossesse et travail,
- intégrer en entreprise une culture de la conciliation grossesse et travail dans l’évaluation et la prévention des risques,
- valoriser les bonnes pratiques de la distribution identifiées lors de l'état des lieux de l'enquête.

 

Vos réactions

Dans la même rubrique

Société

En direct de notre blog

Bien-être

Alimentation

Vive l'olive

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement