- Par Anne-Marie Thomazeau

La Mutualité crée Place de la Santé l'Observatoire

Espérance de vie, reste à charge… l'Observatoire mis en place par la Mutualité française permet de faire le point sur l'état de la santé en France. La question des inégalités de santé y apparaît plus que jamais d'actualité.

Espérance de vie

Les Français sont en bonne santé, avec toutefois une plus grande disparité entre les hommes et les femmes que dans les autres pays : 2e rang pour l'espérance de vie des femmes (85,5 ans), 7e rang pour les hommes (79,2). 

Reste à charge

Il est le plus faible en Europe. En France, chaque assuré social dépense en moyenne 2 930 euros par an pour se soigner. Sur cette somme, 247 euros en moyenne restent à sa charge soit 8,4 % après les remboursements de la Sécurité sociale et de la complémentaire santé. C'est deux fois moins qu'en Allemagne ou au Royaume-Uni, trois fois moins qu'en Espagne ou en Italie.

Optique, dentaire, audioprothèse

Mais la part qui reste à la charge de l'assuré est très variable selon les soins. Si elle est seulement de 2,3 % pour les soins hospitaliers, elle atteint 24 % pour l'optique, 23 % pour le dentaire et 56 % pour l'audioprothèse, malgré une intervention conséquente des organismes de complémentaire santé. Ces derniers prennent en charge 72 % de la dépense totale pour l'optique, 40 % pour le dentaire et 30 % pour l'audioprothèse.

Selon les départements, les Français sont confrontés à des prix d'équipements médicaux très variables. De ce fait, le reste à charge est très différent d'un département à l'autre. Un assuré qui serait doté de la garantie de complémentaire santé la plus fréquente, en optique ou dentaire, aurait un reste à charge nul dans certains départements alors que dans d'autres, son reste à charge resterait élevé. Pour une prothèse auditive, quel que soit le département de l'assuré, il subsiste toujours un reste à charge. Les densités d'opticiens-lunetiers, chirurgiens, dentistes et audioprothésistes connaissent de fortes variations d'un département à l'autre. Le prix moyen d'un équipement d'optique complet est particulièrement hétérogène. Il varie de 271 euros en Ariège à 513 euros à Paris. 

Idem, le prix moyen d'une prothèse dentaire en France est de 452 uros. Il est le plus bas dans le Cantal, 376 euros et le plus élevé en Ile-de-France, plus précisément dans les Yvelines : 544 euros. Enfin, le prix moyen d'une audioprothèse en France est de 1 525 euros. Il est minimal en Mayenne (1 118 euros) et maximal en Haute-Saône (1 726 euros) à soit 54 % de plus. 

Médecins libéraux

En France, plus de deux tiers des médecins libéraux spécialistes (67,3 %) ont une pratique tarifaire maîtrisée, soit parce qu'ils sont installés en secteur 1, et à ce titre, ne peuvent pas pratiquer de dépassement, soit parce qu'ils ont opté pour l'option de pratique tarifaire maîtrisée (Optam). La part de ces médecins est très variable sur le territoire. Elle est minimale en Ile-de-France, Paris (32 %), dans les Hauts-de-Seine (43 %), les Yvelines (45 %), le  Rhône (42 %) et maximale en Occitanie, plus précisément dans le Lot (97 %).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vos réactions

Vous aimeriez aussi

- Par Anne-Marie Thomazeau

Rencontre avec Jocelyne Leroux 53 ans, Présidente de Solimut Centre océan

« J'ai découvert un mouvement magnifique dans lequel chacun pouvait s'engager pour améliorer la société ».

- Par Anne-Marie Thomazeau

Rencontre avec Anne Pfersdorff, engagée en mutualité

Anne Pfersdorff, vingt-neuf ans, est chargée de mission à la Mutuelle nationale des territoriaux (Mnt).

- Par Anne-Marie Thomazeau

Olivier Techec, président de Mutuelle Entrain

« Se faire plaisir en menant des projets utiles à la population. »