Navigation article

Lutte contre l'alcoolisme : "Le baclofène est une avancée, mais ce n'est qu'un des éléments du dispositif de soin"
Prévention

Lutte contre l'alcoolisme : "Le baclofène est une avancée, mais ce n'est qu'un des éléments du dispositif de soin"

L'alcoolisme touche plus de 2 millions de personnes en France. C'est l'addiction la plus fréquente et culturellement la plus compliquée à identifier. Les alcooliques ne sont pas reconnus comme de vrais malades tout au plus comme de bons vivants. Pourtant, cette maladie fait des ravages sur la santé et serait impliquée dans 45 000 décès par an.

Pour les alcoologues, l'accès aux soins des malades reste la principale préoccupation. Trop peu de personnes viennent consulter pour une aide par rapport à l'alcool.

Dans ce contexte, les résultats enregistrés avec le baclofène sont plutôt encourageants. Ce médicament – un relaxant musculaire utilisé à haute dose – serait efficace dans la lutte contre la maladie alcoolique, selon une première étude publiée dans la revue Alcohol Alcoholism.

De plus en plus prescrit alors qu'il ne dispose pas d'autorisation de mise sur le marché en France pour cette maladie, qu'en est-il exactement ?

Selon le Professeur Michel Lejoyeux, psychiatre, spécialisé dans les addictions à l'Hôpital Bichat - Claude-Bernard (Paris), "Le baclofène, n'est pas un médicament miracle. Il ne fait pas tout. Il ne faut pas oublier tout l'accompagnement psychologique et social du patient."

Ecoutez le Professeur Lejoyeux

 
00:00

A lire

Changer en mieux du professeur Lejoyeux, ed. Plon, 19 euros.

Le dernier verre, du Dr Olivier Ameisen, ed. Denoël, 19 euros, son site

olivierameisen

Vos commentaires

je me suis inscrit sur un groupe de discussion anonyme sur entrepatients.net, le sujet y était abordé entre membres.

Dans la même rubrique

Bien-être

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction