Navigation article

Travail

Amiante : les ex-dirigeants d'Eternit condamnés à 16 ans de prison au procès de Turin

Le tribunal de Turin a condamné deux des principaux dirigeants de l'entreprise Eternit à 16 ans de prison en conclusion du plus grand procès de l'amiante jamais tenu qui est aussi le premier procès pénal de l'amiante.

Le tribunal a estimé que les dirigeants d'Eternit jugés – Stephan Schmidheiny, l'ex-propiétaire d'Eternit, et Louis de Cartier de Marchienne, ex-administrateur de la branche italienne – étaient bien responsables des quelques 3 000 décès dus à l'amiante survenus notamment à Casale Monferrato et sa région. Les deux hommes ont également été condamnés à indemniser les victimes et leurs familles en versant plusieurs dizaines de millions d'euros aux quelque 6 000 parties civiles.

Ces parties civiles ont été accompagnées tout au long de ce procès par des victimes de l'amiante d'autres pays européens, notamment de France (Andeva, Fnath, Caper...)

Au-delà de la solidarité manifestée,les victimes françaises de l'amiante attendaient en effet beaucoup de ce procès pénal de l'amiante, le premier en Europe. En France, une procédure au pénal est en cours depuis 1996 ! Et le dossier semble enlisé.

Nos précédents articles :

Vos réactions

Dans la même rubrique

Environnement

Bien-être

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction